Evolution de la construction du nouveau court n°6
Historique - Article publié le 27/06/2011 par Gilles BAERT

 
Démission de Michel Marie - Président de l'ATI depuis 1982
Historique - Article publié le 22/04/2011 par Michel MARIE
Chers amis(es) du Conseil d’Administration de l’ATI
Chers adhérents(tes) de l’ATI
 


Trop, c’est trop, ne pouvant cautionner plus longtemps le comportement de nos élus municipaux, je me vois dans l’obligation morale de vous présenter ma démission à compter du 21 avril 2011.

Non seulement les travaux de remplacement de la bulle tardent à venir, malgré le beau temps de ces dernières semaines, mais quand on lit dans la presse locale que « la réfection de la bulle des courts de tennis grève les finances de la ville d’Ifs », je suis stupéfait, non, que dis-je…écoeuré.

Etant responsable des comptes de l’ATI et un adepte de la transparence, je tiens à vous rappeler tout simplement trois chiffres. Deux dont je suis fier et un dont j’ai été obligé de tenir compte.

Les deux chiffres dont je suis fier, c’est d’abord plus de 120 000€ que le club a donné de son plein gré à toutes les municipalités depuis l’existence de l’ATI, et ce pour aider à agrandir les installations du club, dont 19 500€ à la municipalité actuelle pour aider à la construction du court extérieur n°6.

Le chiffre dont j’ai été obligé de tenir compte, est de 10 000€. J’ai demandé à la municipalité en place de verser ce dernier sous forme de subvention exceptionnelle (la première fois depuis 30 ans !…) et ce pour compenser les pertes financières occasionnées par l’indisponibilité de la bulle depuis le 3 septembre 2010 jusqu’au 31 mai 2011, car à mon avis, les responsables de la situation actuelle, ce sont nos élus qui n’ont pas, suite à un acte de vandalisme, donné les ordres nécessaires pour une réparation dans les règles de l’art, ce qui aurait redonné à la toile sa résistance mécanique originelle et donc aurait permis de supporter la pression nécessaire à la mise en route des moteurs électriques ou thermiques.

Une précision importante, à ce jour, l’ATI n’a plus aucune dette « voulue » envers la mairie d’Ifs. Je suis fier là encore d’avoir respecté toutes les conventions que j’ai signées depuis près de 30 ans avec la ville d’Ifs.

Voilà la vérité, et je mets au défi quiconque qui pourrait me contredire.

J’espère que ces précisions vous permettrons de mieux comprendre ma décision.
Ceci précisé, je tiens à remercier toutes les personnes, adultes, parents ados et jeunes qui m’ont fait confiance depuis 1982.

Vive le tennis à Ifs.

Sportivement, amicalement et avec tous mes regrets,

Ifs, le 21 avril 2011

Le président,
Michel MARIE


PS : L’étoile du berger qui m’a guidé pendant près de 30 ans était composée de cristaux appelés : Statuts, Moyens, Pouvoirs, Loyauté, transparence et dévouement.

 
- © ATI 2007-2017 -